Soirée économie sociale et solidaire

Il n’y a pas que l’argent dans la vie, il y a aussi les chèques et les cartes de crédit !

 Soirée réussie à Ambérieu mercredi 7 décembre sur le thème de l’économie sociale et solidaire et des monnaies locales avec trois intervenants de grande qualité.

Le groupe EUROPE ECOLOGIE LES VERTS d’Ambérieu avait convié :

-Philippe DELVALEE, conseiller municipal EELV à Dijon et professeur d’économie à l’IUFM  de Bourgogne

-Pierre ALLIOT et Christiane HENNETIN de l’association Commune-Mesure

-Cyril KRETZSCHMAR, conseiller régional délégué à l’économie sociale et solidaire

De g. à dr. : Philippe Delvalée, Pierre Alliot et Cyril Kreztschmar

Qu’est-ce qu’une économie marchande ?

C’est une économie dans laquelle les acteurs sont perpétuellement à la recherche de monnaie. Parce que la monnaie seule, leur ouvre l’accès à TOUTES les marchandises, à  condition d’en payer le prix (en monnaie).  Dans le monde marchand, le désir d’argent englobe tous les autres désir. C’est le désir-maître comme le dit Frédéric Lordon.

Durant la dernière décennie, le secteur financier est devenu « prédateur » : en 2007, aux USA, alors qu’il n’employait que 5% de la population active, il représentait 15% de la valeur ajoutée mais 40% de tous les profits !

Lorsque les inégalités explosent, les crises systémiques sont mûres.

Une cinquantaine de personnes, jeunes et moins jeunes sont venus assister à cette conférence et échanger avec les intervenants.

Un exemple de monnaie locale : La Mesure

Pierre Alliot de l'association Commune-Mesure

La Mesure circule dans le bassin de vie Romans-Bourg-de-Péage.

La Mesure existe sous forme de billets de 1, 3, 5, 10 et 20 émis par l’association Commune-Mesure.

La Mesure vaut un Euro. On échange des euros contre des Mesures dans des comptoirs d’échanges où l’on retrouve également l’annuaire des prestataires qui utilisent la Mesure.

Que deviennent les euros laissés au comptoir d’échanges ? Ils sont transmis sur un compte à la NEF.

Sur chaque billet figure une date de validité. Idéal pour lutter contre la spéculation !

En échangeant ses euros contre des Mesures, on devient membre de l’association Commune-Mesure  et :

  • on redynamise l’économie locale
  • on se réapproprie la monnaie et ses usages
  • on favorise une consommation responsable, éthique et écologique…
  • on refuse la spéculation
  • on soutient des projets locaux
  • on recrée du lien social et de la solidarité

Cyril Ktrezschmar

                                                                                       

Florian Chambolle, animateur de la soirée

    

Philippe Delvalée

Publicités

Publié le 08/12/2011, dans Ambérieu-en-Bugey. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Soirée économie sociale et solidaire.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :