Lyon-Turin : les élus régionaux EELV alertent nos eurodéputés

Le 2 septembre dernier, plusieurs élus régionaux Rhône-Alpes et Savoie ont adressé un courrier à nos eurodéputés afin de les alerter sur la situation du Lyon-Turin et  les associer à une réflexion écologiste sur les traversés alpines. En voici quelques extraits :

« Dès les premières études, ce projet d’infrastructure a posé de nombreuses questions aux écologistes : utilité sociale et environnementale, impact sur l’aménagement des territoires, coûts, etc. Ces interrogations se sont transformées en fortes réactions en Italie, dans le Val de Suse, avec une mobilisation citoyenne particulièrement massive à l’hiver 2005-2006, soutenue par le parti vert italien (I Verdi)…

En Rhône-Alpes, les conseillers régionaux Europe Ecologie – Les Verts (EELV) ont été interpellés par des militants. Il leur est demandé de réexaminer leur position, d’une part au regard des éléments de blocage sus-cités, d’autre part par la prise en compte des évolutions des flux de marchandises à travers l’arc alpin …

Pour appréhender la manière dont un débat interne pourrait être organisé, deux rencontres se sont tenues lors des Journées d’été d’EELV à Clermont-Ferrand (18-20 août 2011)…

Il a alors été convenu :

  • de mettre en place un comité de pilotage composé de représentants d’EELV des trois régions françaises concernées, des Verts suisses, des Verts italiens, de la commission transport nationale d’EELV, du PVE, des parlementaires européens, des conseillers régionaux en Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte-d’Azur ;
  • d’engager une étude actualisant et synthétisant les enjeux sur l’ensemble des traversées alpines, afin de ne pas se focaliser sur la seule infrastructure Lyon-Turin ;
  • de diffuser cette étude dans le réseau militant des écologistes en Italie, en Suisse et en France, pour nourrir le débat en interne de nos mouvements ;
  • d’initier au Conseil régional Provence-Alpes-Côte-d’Azur une rencontre avec les acteurs politiques, institutionnels et associatif impliqués sous la houlette du Vice-président écologiste délégué aux transports ;
  • d’organiser une  « convention transalpine » à partir de décembre 2011, afin d’aboutir à une prise de décision transnationale commune de nos partis qui serait relayée par nos élus (au Parlement européen, dans les parlements nationaux et les régions concernées).

Par la présente nous souhaitons vous associer dès à présent à notre démarche.  »

Publicités

Publié le 06/09/2011, dans Transports. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Lyon-Turin : les élus régionaux EELV alertent nos eurodéputés.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :